LE MARDI 28 FÉVRIER 2017 PAR DAVE KIDD

(12:32)Loto-Québec réalisera un projet communautaire culturel à La Malbaie. L’annonce a été faite ce matin lors du dévoilement d’un parcours artistique au Casino de Charlevoix et au Fairmont Le Manoir Richelieu.  Ce parcours est composé de 75 des 5000 œuvres tirées de la collection de Loto-Québec.

Le projet culturel, qui sera dévoilé plus tard cette année, est bien avancé. Loto-Québec accordera 40 000$ pour sa réalisation. Simon Robert, directeur de la responsabilité sociétale à Loto-Québec, explique que c’est un comité d’intervenants locaux qui choisira le concept.  Un projet par et pour la communauté. « Les liens de confiance tissés avec la communauté ont facilité le financement du projet. On ignore ce que ça va donner à la fin, mais tous seront contents puisqu’ils sont tous impliqués dans le projet ». Art1

Le maire Michel Couturier est fier de « de recevoir et de contribuer à la réalisation de ce bel héritage culturel ». Il ajoute que ce legs sera au centre-ville.

Le parcours inauguré ce matin a été créé par Patricia Aubé, conservatrice du Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, qui agit à titre de commissaire invitée. Sa sélection d’œuvres remplace celles qui étaient exposées jusqu’à maintenant au Casino et au Manoir Richelieu. « On voulait créer le plus beau parcours artistique », a indiqué Philippe Chantal directeur général du Casino de Charlevoix.  « C’est une nouvelle activité pour les amateurs d’art qui pourront découvrir les talents des artistes du Québec et de Charlevoix. Toute la collection est un coup de cœur, mais j’ai mes pièces préférées » dit-il aussi.

Patricia Aubé réalisait une première collaboration avec Loto-Québec

Patricia Aubé a exploré la collection de 5 000 pièces pour faire sa sélection.  Des choix qui donnent un résultat cohérent mettant en vedette des grands noms du Québec et de Charlevoix. « Il faut être cohérent avec le lieu. Ainsi, au Manoir, ce lieu historique, les œuvres évoquent le thème de la mémoire. Au Casino, on retrouve des œuvres très colorées de grands formats. Puis au rez-de-jardin, c’est un clin d’œil aux paysages en art », dit-elle visiblement heureuse de son travail.